Tongasoa eto amin’ny Honko ! By Chloé

Honko, la petite ONG située dans le village d’Ambondrolava, nous immerge dans un monde tout à fait sympathique. Comme l’indique son nom, Honko signifie palétuvier en malgache. C’est donc dans le but de préserver le bel écosystème de la mangrove que l’ONG Belge Honko Mangrove Conservation and Education fut créée, afin d’instaurer des pratiques plus respectueuses autour de cette forêt. Et ce défi n’est pas si simple…

Les villageois ont besoin des ressources de la mangrove pour vivre. Le bois des palétuviers est utilisé pour la construction de maisons, de pirogues, mais aussi pour le charbon. Les poissons des récifs grandissent dans les chenaux où les palétuviers sont implantés, avant de se diriger vers le large. La pêche excessive réduit donc les stocks de poissons, impactant  les zone de mangrove, mais aussi indirectement les récifs coralliens.

Honko aide les populations locales à mieux gérer leur ressources naturelles, afin de pouvoir profiter durablement de ces écosystèmes.

Une des missions de Honko est d’effectuer un suivi écologique de la mangrove.

Cela fait maintenant un mois que je suis arrivée à Honko. Environ 4 fois par semaine, je vais dans la forêt de palétuviers avec Lalas, l’accompagnateur des volontaires, ainsi que Pierre, un autre stagiaire. Nous pouvons marcher 10 minutes comme 30, au milieu des arbres, évitant les branches, les  pieds dans la tourbe, traversant parfois le chenal. On y croise quelques petites bêtes, surtout des jolies araignées, pas du tout méchantes d’ailleurs, et puis on peut y observer un grand nombre d’oiseaux ! On réalise donc des relevés (le nombre d’arbres matures, le couvert végétal, les jeunes arbres, le pH…) dans différents quadras afin d’avoir un bon suivi. On décide l’heure à laquelle nous allons travailler selon les marées, étant donné qu’on traverse le chenal, il faut que ce soit marée basse.

Sinon, la vie en général à Honko c’est assez calme. On se trouve assez loin de Tuléar, on y va une à deux fois par semaine pour avoir internet, pour recharger nos appareils et pour faire les courses de la semaine. Et oui, on a pas d’électricité, juste un panneau solaire que l’on recharge tous les jours. On mange principalement du riz, petit déjeuner compris. D’ailleurs j’aime beaucoup le petit déjeuner, à base de riz sucré que l’on mélange avec des cacahuètes broyées ! Le midi et le soir on mange du riz avec des légumes, bien cuisinés par Zarina, notre chef cuisto.

Le nuit tombe assez vite, comme dans tous les pays tropicaux.  A 17h30 il fait noir ! Donc on essaie de prendre notre douche avant, on va chercher l’eau au puits (pas d’eau courante ici non plus), et à l’aide d’une tasse on se douche. Le soir, on mange avec la lumière d’une bougie, puis on joue aux cartes, ou on regarde des films, ou on bouquine, ou alors de temps en temps, on va acheter quelques bières au village. Des bières chaudes, bien entendu ! Tous ces moments on les passe avec Nina, Lara, Lalas et Pierre. Nina et Lara travaillent pour l’ONG. On est souvent avec les deux guides Philemon et Sala aussi, et puis Josepha qui est à l’université de Tuléar.

On vit donc dans des conditions un peu rudimentaires, c’est sûr ! Mais c’est super de vivre ça ! Comme je l’ai dit, ça fait un mois que je suis là, et je m’en lasse vraiment pas, et je suis loin de m’en lasser d’ailleurs ! Cette vie est simple, et saine ! On se contente de peu, et on est très bien comme ça.

Et je n’ai pas encore parlé de Mam, Dog et Bibi, les trois adorables chiens ! Mam c’est la plus énergique, elle nous suit tout le temps quand on va dans la mangrove, et elle a la fâcheuse manie de lécher TOUT le monde ! C’est un peu agaçant des fois, mais c’est quand même la plus attachante ! Il y a Saly aussi, le chat a qui on peut faire n’importe quoi, c’est tout le contraire de Mam, il est très très mou ! Et puis pour finir, on a trois canards, rien de particulier à dire à part qu’ils passent tous les matins, vers 6h, devant la cabane des volontaires. C’est Pierre qui a finement analysé ça, moi, personnellement, je dors à ce moment là !

Voilà en quelques mots la petite vie que l’on a à Honko, et je passe sur beaucoup de choses bien sûr !

Je rentrerai plus dans les détails la prochaine fois !

En attendant, la nuit tombe et j’ai toujours pas pris ma douche !!

Advertisements
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s